vaporisateur, vaporizer, herbe, tabac, plantes




Avertissements:
Législation: La possession et l'usage de cannabis sont interdits en France.
Vous devez être majeur et respecter les lois de votre pays avant d'utiliser ce modèle.
Bon usage: Vous ne trouverez pas ici de nouvelle façon de vous droguer, cette
vaporisation est moins forte que fumer. Par contre, si vous cherchez une solution à une
consommation problèmatique, ou un usage micro-dosé de la plante, vous trouverez ici
une méthode de consommation bien moins toxique que de fumer par combustion.
Phytothérapie: L'Infuzeur V2 n'est pas une cigarette électronique, mais un vaporisateur
de plantes innovant, ni compatible ni recommandé avec des liquides nicotinés.

Informations:
Décarboxylation: Le cannabis, même sous forme de fleurs, et même correctement séché
ne contient pas les principes actifs psychotropes THC et CBD (et autres) dont on recherche
les effets en le consommant. Ils sont sous forme acide, et ne se transforment et deviennent
actifs qu'après une combustion ou une cuisson. Cette transformation est une décarboxylation.



Malheureusement, une chauffe trop longue entraine l'effet inverse, et le THC se transformera
en un autre alcaloïde somnifère. Le graphe de gauche le montre en fonction du temps et des
températures. Il faut donc suffisamment, mais pas trop chauffer la plante, pour trouver l'effet.



Effets: Sur le graphe de droite, le Professeur Farsalinos nous montre la différence
d'absorbtion de la nicotine entre cigarette et vaporisation. On voit qu'avec les cigarettes,
l'effet est immédiat, alors qu'il est bien plus long à venir avec une vaporisation de liquide.
De même, l'effet de la plante arrivera plus lentement avec l'Infuzeur V2.
Vaporisation: Les vaporisateurs de phytothérapie fonctionnent généralement de deux
manières différentes: par conduction ou par convection. J'ai inventé la vaporisation par
infusion, tous droits réservés.



Par conduction, une petite cuve de plantes est chauffée jusqu'à ce que les principes actifs
se vaporisent. Les vapeurs sont absorbées par aspiration à travers la cuve.
Par convection, la cuve n'est pas chauffée, mais de l'air chaud la traverse, et se charge de
principes actifs vaporisés à chaque aspiration à travers la cuve.
Par infusion, ce serait comme vapoter des macérats de plantes, mais avec un appareil
qui infuse les plantes dans le liquide, en même temps qu'il vaporise le liquide.
Rentabilité: D'après les forums spécialisés, fumer avec combustion ne permet de profiter
que d'un quart à un tiers des principes actifs. Le reste est brûlé. Par conduction, la rentabilité
s'améliore environ à la moitié, et par convection, c'est un peu mieux. Les utilisateurs vont
récupérer les restes pour d'autres utilisations...Mais par infusion, on arrive à une rentabilité
presque totale, c'est la méthode de vaporisation la plus économique.

Introduction:
L'Infuzeur V2 est la suite logique de mes recherches sur les macérats, et sur les atomiseurs
de e-cigarettes. Il est fabriqué à partir d'éléments de cigarettes électroniques. Si vous avez
compris les paragraphes précédents, il infuse, décarboxyle, et vaporise en même temps.
L'effet des plantes vient lentement, mais avec peu de pertes, il est trés trés économique.
Il est discret, comme une e-cigarette, et n'émet que trés peu d'odeurs, moins que les autres.

Présentation:
Le kit: L'Infuzeur V2 est un matériel libre, vous pouvez le copier, le modifier, et le vendre.
Cependant, j'ai créé un kit pour ceux qui souhaitent pouvoir l'essayer sans complications
techniques. Il comprend un atomiseur de 22mm de diamètre avec connecteur 510 (standard)
customisé et modifié en vaporisateur-infuseur. Avec ses pièces détachées de rechange.
Plus une tige inox calibrée pour positionner la résistance, 20 résistances prêtes à monter,
et un sachet de 10 pads de coton bio pour façonner des mèches. Pour finir, une bouteille de
140ml de liquide bio sans nicotine spécial infusion-vaporisation, et 3 flacons vides compte-
gouttes complètent ce kit.



L'Atomiseur est une copie du Magister, modifiée, en inox, son embout (drip-tip) est en téflon,
et les joints (dont ceux de rechange) sont en silicone. Le Magister n'est plus ni fabriqué, ni
vendu par Vaponaute, il n'existe plus que sous forme de copies. Celle que j'ai sélectionnée
est de très bonne qualité, et je l'ai bien améliorée. J'ai choisi cet atomiseur parmi des dizaines
d'autres, pour sa chambre d'atomisation réduite, qui révèle beaucoup mieux les arômes et
les effets, et pour son réservoir de 2,5ml qui évite de remettre du liquide en permanence.
De plus, son montage est simple, sa conception est solide, et il ne fuit pas.
Les résistances sont en acier inox 321. L'inox est le métal le plus sain pour vaper. Il n'émet
pas de goût métallique et restitue parfaitement les arômes. L'inox 321 est dopé au titane, il
résiste mieux aux hautes températures, et exprime mieux les principes actifs des plantes
que les autres fils inox, 304L, 316, 316L, 317L, généralement proposés pour la vape.
Les mèches sont en pads de coton japonais bio, à découper à 3mm de large, dans le sens
de la fibre, mais vous pourrez trouver encore un meilleur résultat avec des mèches en mélange coton-chanvre ou coton-cellulose.



Le liquide est composé en majorité de Glycérine, issue de produits végétaux bio, et agréée
Ecocert. Il est de pureté EP (Pharmacopée Européenne). Il est sans arômes et sans nicotine.

Le Mod:
L'Infuzeur V2 n'est pas fourni avec mod, mais il est compatible avec tous les mods existants:
Mods mécaniques: Avec des accus bien chargés, Il faut les recharger souvent. Les mods
qui contiennent 2 accus en série ne pourront pas convenir, leur tension est trop élevée (7,4V).
Un mod mécanique ne permettra cependant pas de régler précisément la puissance
par rapport à votre goût et suivant la plante utilisée.


De haut en bas, Furcifer de Mod in France, clone Nemesis, Alpha Venohm.

Mods à Wattage Variable: L'avantage de pouvoir régler la puissance est qu'on peut l'adapter
à son propre goût et à la plante que l'on vaporise, ce qui influe beaucoup sur l'efficacité.


Treebox de Smoktech.

Mods à Contrôle de température: Cette option est la meilleure mais reste expérimentale.
Les résistances fournies sont compatibles. Le TCR de l'inox 321 est de 92. Ensuite,
je règle la puissance d'attaque à 75W, et ma température entre 220 et 270°C.
Malheureusement, je n'ai jamais réussi à garder ce réglage stable longtemps.
J'utilise donc généralement ma box en mode wattage, en attendant d'expérimenter plus.


Eleaf Istick pico 75W TC.

Consommables:
J'assure une disponibilité des consommables à long terme (plus de 10 ans):



-Recharge de 140ml de liquide 100% végétal et bio .
-Sachet de 10 Pads de coton bio et de 20 résistances inox 321.
-J'assure aussi la disponibilité des joints toriques et de la visserie de rechange.
Envoyez-moi un mail à prototypeur chez free point fr pour la disponibilité et les prix.

Utilisation:
Assemblage: L'Infuzeur V2 est livré propre et monté, mais voici comment l'assembler:



Enficher le drip-tip (1) dans le top-cap (2), puis enficher le top-cap dans la cloche (3) en ne
laissant ouvert qu'un trou d'arrivée d'air, et au maximum. Cela ne fonctionne qu'avec une
résistance. Visser le plateau (4) dans la cuve (5) en bloquant à fond le plus possible, sinon le
plateau risque de se dévisser quand on visse l'atomiseur sur le mod. Pour finir, enficher la
cloche sur la cuve, en positionnant le trou d'arrivée d'air en face de la résistance quand elle
sera montée sur le plateau.
Montage de la résistance: Pour cela il va vous falloir une petite pince plate, ou une petite
clé métrique de 5, une petite pince coupante, ou un coupe-ongle, et une pince à épiler:



Placer la résistance et visser la vis cruciforme. Dévisser l'écrou, passer le fil dessous, et
bloquer cet écrou. Couper le fil en trop.



Avec la tige inox fournie, positionner la résistance en hauteur (ne doit pas toucher le plateau)
puis en largeur (ne doit pas toucher le plot positif central, et ne doit pas déborder du plateau).
Epointer une mèche, et la passer dans la résistance.



Avec la pince à épiler, enfiler la mèche dans la cuve, et dans les encoches. Puis coincer des
petits morceaux de plante derrière et dessous la résistance (ça marche mieux si la plante est
un peu humide). Enfin remplir la cuve de 1 ou 2ml de liquide, sans oublier de mouiller le haut
de la mèche, et la résistance. Replacer la cloche avec le trou d'arrivée d'air bien en face de la
résistance. Visser l'atomiseur sur votre mod et vapez!
Nettoyage de la résistance: Avec les macérats et les plantes, les résistances s'encrassent
assez rapidement: Les résines chauffées caramélisent puis goudronnent. Pour pouvoir faire
durer vos résistances plusieurs sessions, vous devez savoir les nettoyer. Certains préfèrent
les jeter et les remplacer. En effet, elles ne coûtent pas cher:
-Retirer et jeter la mèche. Régler votre box-mod sur 15 à 20 Watts.
-Chauffer la résistance par pulses jusqu'à la faire rougir (dehors, ça pue!).
-Quand les goudrons sont en cendres, passez-la sous l'eau froide (c'est très chaud!)
-Finir avec une brosse à dents sous un filet d'eau froide, laisser sécher.
-Puis replacez une mèche neuve dans la résistance propre et ajustée.

Avec l'Infuzeur V2, j'ai essayé:



De la fleur de cannabis bio: C'est la plus utilisée dans les vaporisateurs de phytothérapie:
C'est plus facile avec une plante un peu humide. Dès que le goût s'atténue, changer la plante
(en général après 1 ou 2ml de liquide). Sinon elle se transformera en goudron, que vous allez
risquer de vaper. Dès que la résistance est trop encrassée, changez-la! Sinon le contrôle de
puissance ne pourra pas fonctionner correctement, et risque encore de vaper des goudrons.
Le réglage de puissance le mieux adapté pour cette plante est d'environ 35 Watts.
Après quelques bouffées, l'herbe est décarboxylée, et on peut baisser la puissance.
Je suis allé à Amsterdam, Hollande, pour effectuer ces tests, et prendre ces photos.



Du hashish: C'est aussi très utilisé dans les vaporisateurs de phytothérapie:
L'Infuzeur V2 est un bon testeur de hash! S'il est mauvais (coupé), la vapeur sera irritante
au début (arômes, drogues, de synthèse) et à la fin (paraffines, graisses). Il y aura beaucoup
de résidus. Mais s'il est bon (naturel), il n'irritera pas la gorge, et laissera peu de résidus.
Le réglage de puissance le mieux adapté pour le hash est d'environ 40 Watts.
Après quelques bouffées, le hash est décarboxylé, et on peut baisser la puissance.
Je suis allé à Amsterdam, Hollande, pour effectuer ces tests, et prendre ces photos.



Du tabac bio Manitou: C'est actuellement un des rares tabacs naturels facile à trouver:
C'est plus facile avec un tabac un peu humide. Vous ne trouverez pas de meilleure restitution
de l'arôme tabac, même avec des e-liquides macérats de haute qualité. Cependant cette
vaporisation ne va extraire que très peu de nicotine. Il faut utiliser un tabac bien plus fort en
alcaloïdes, si vous souhaitez plus d'effet. Le tabac encrasse fortement les résistances.
Le réglage de puissance le mieux adapté pour ce tabac est d'environ 15 à 20 Watts.



Du tabac bio Créole: C'est une variété cultivée traditionnellement dans les Caraïbes:
J'ai ramené ce tabac de Guyane, un des pays d'origine du tabac. Il est très puissant, avec un
goût de cigare ou de cigarillo. Comme les autres plantes, c'est plus facile si un peu humide.
Les amateurs de cigares et cigarillos seront heureux d'en retrouver le goût et l'effet!
Le réglage de puissance le mieux adapté pour ce tabac est d'environ 15 à 20 Watts.



Du concentré: C'est une extraction puissante de fleurs de cannabis par butane ou CO2:
Si les fleurs ont été décarboxylées avant extraction, il n'y aura pas besoin d'une forte
puissance pour le vaporiser. La puissance la mieux adaptée sera d'environ 20 Watts.
Comme c'est la même puissance que pour le tabac, vous pourrez alors mélanger un
peu de tabac au concentré. Si les fleurs n'ont pas été décarboxylées avant extraction, il
faudra plus de puissance, et la mieux adaptée sera d'environ 35 Watts. Comme c'est la
même puissance que pour l'herbe, vous pourrez alors en mélanger un peu au concentré.
Je suis allé à Irun, Espagne, pour effectuer ces tests, et prendre ces photos.



(à suivre...)



Retour

Procédé libre sous licence CERN OHL v1.2
©2013-2018   Dom VINCENT    prototypeur chez free point fr